Qui êtes-vous ?

Ma photo
Mon rayon de soleil, Sharly, est décédé le 8 novembre 1998. Aujourd'hui, je suis une survivante et je me suis reconstruite tranquillement avec le temps. Je souhaite vous partager cette route rempli de larmes et de bonheur. Bonne lecture

Extrait d'un chapitre: "Un ange à la maison"

L’histoire de la voyante me travail et franchement… je ne sais plus trop quoi en pensée.

Je suis contente de voir qu’elle a vu ma fille. Vous ne pouvez pas savoir le bien que ça me fait d’avoir une confirmation extérieur de la vie de ma fille. De savoir que je n’ai pas rêvé et qu’elle est toujours là quelque part.

J’ai commencé à allumer une chandelle le soir. J’ai acheté des petites rondelles blanches dans un petit contenant en aluminium, des petits réchauds je crois. J’ai sorti un chandelier des boîtes à Sharly, un ourson en verre qui décorait sa chambre.

Lorsque je l’allume je fais une prière. Ce petit moment me procure un bien fou. C’est comme lorsque je vais au cimetière. Je la sens avec moi. Mon vide se rempli de chaleur. Ma peur s’en va tranquillement, je commence vraiment a apprécié ces petits moments.

Ma fille est de retour à la maison, je la sens avec moi. Je lui parle lorsque le soleil se pointe dans ma fenêtre.

Je ne lui ai pas demandé de m’aider… je dois accepter son statut d’ange. C’est difficile d’accepter que son bébé a passé à une autre étape.

Ma fille se soucie de moi… mon Dieu que ça me touche. J’en ai les larmes aux yeux quand j’y pense.

‘’ Je t’aime ma grande ’’

Extrait d'un chapitre: "Un deuxième deuil"

Élodie se pose beaucoup de question sur Sharly. Nous avons dû ressortir les films et les photos. Elle a beaucoup pleurée, je crois qu’elle traverse la même étape que Magalie à pareil âge. J’imagine qu’à 3 ans elles doivent commencer à comprendre la mort. Elle doit vivre un genre de deuil puisqu’elle comprend maintenant qu’elle a existé pour de vrai.

Ian n’y comprends vraiment rien, il est même choqué de les voir pleuré ainsi une personne qu’elles n’ont pas connu…

Quant à moi, je me trouve ça difficile, mais puisque ce n’est pas la première fois je me sens moins démunie…

Extrait d'un chapitre: "10 ans"

Ce matin le soleil s’est levé pour le 10e anniversaire de Sharly.

Le soleil me fait tellement de bien, j’apprécie toujours sa présence, il réchauffe mon cœur, rempli mon vide. Malgré les années qui passent, il demeure mon meilleur contact avec elle.

Fidèle à notre habitude nous avons fait notre réunion familiale sur sa pierre tombale, j’ai acheté 10 bougies cette année. Difficile de les garder toutes allumées en même temps. Je lui ai apporté des roses, une pour chacun de nous. J’ai laissé les filles choisir leur propre couleur. Elle a eu droit à un exemplaire de toutes les couleurs disponibles. J’ai choisi la rose jaune.

Nous lui avons chanté bonne fête. Les filles trouvent ça bien drôle. J’ai remplacé les collants avec leur aide… elles en mettent encore vraiment partout, j’ai dû les arrêter pour ne pas que ca devienne une tapisserie.

Les filles font encore des câlins à la pierre tombale. Je commence à m’habituer de voir ce petit geste, mais il me dérange encore un peu.

Ian est parti avec les filles et m’a laissé seule un petit peu. Difficile de prendre le temps de sentir le soleil avec ses petites sœurs qui bougent et parlent sans arrêt. Magalie comprend, mais Élodie et Janie sont trop jeunes encore.

‘’ Bon anniversaire ma grande. Je t’aime ’’

Extrait d'un chapitre: "La voyante"

J’ai décidé d’allez voir une voyante avec la marraine de Sharly. Je ne sais pas pourquoi, mais j’étais curieuse de voir si elle verrait ma fille. J’avais envie de voir si ma santé allait revenir.

Lorsqu’elle m’a vue, elle a su que j’avais une maladie au ventre. Elle m’a dit que c’est tout rouge au niveau de mon ventre. Elle m’a dit que j’avais un enfant qui était parti, mais qui allait revenir à la maison… que ça allait me faire du bien, m’apaiser.

Je lui ai montré les photos de mes filles et elle a eu peur lorsqu’elle a touché celle de Sharly. Je lui ai dit qu’elle était décédée. Ça l’a rassuré d’un sens, car elle la sentait toute froide. Nous nous sommes mis à discuter et elle m’a parlé des chandelles.

Elle m’a dit d’allumé une chandelle blanche pour ma fille, pour lui donner de l’énergie. Je crois qu’elle a senti mes réserves sur le sujet…

Elle m’a expliqué que ma fille était un ange qui pouvait m’aider aujourd’hui à guérir, car c’était son souhait que je guérisse.

‘’ Je ne veux pas que ma fille m’aide, c’est mon enfant, je suis sa mère ’’

‘’ Je veux qu’elle reste au ciel, dans la lumière, elle ne doit pas être avec nous ’’

‘’ Les anges n’ont pas d’âge, ta fille est bien et peut t’aider. Elle va revenir à la maison d’ici peu pour ça. Tu ne dois pas avoir peur de lui demander de l’aide, tu ne la retiendrais pas prisonnière. ‘’

‘’ Quand tu seras prête, ta fille te donnera son message, tu dois écouter tes rêves, c’est un moment opportun pour l’entendre.’’

Elle m’a dit que mon chum m’aime vraiment beaucoup. Que je dois lui témoigner plus d’affection. Il est clair que nous nous aimons passionnément, mais il a besoin d’être rassuré plus souvent que moi.

Elle m’a dit qu’Ian n’avait pas fini son deuil et qu’elle ne savait pas quand il le finirait, qu’il avait bien des choses à parler avant. Elle m’a dit que moi, j’étais sur la bonne voie.

Vous savez je ne suis pas une fervente de tout le surnaturel, je suis même parfois un peu incrédule. En fait, ça me fascine c’est sur, comme tout le monde j’imagine, mais j’ai aucune espèce de don. Je demeure ouverte simplement à ce que je ne vois pas parce que je me dis que je ne vois pas les molécules non plus, mais pourtant elles existent… alors je sors de cette rencontre remplie, apaisée et bien songeuse.

Extrait d'un chapitre: "9 ans"

Ce matin le soleil s’est levé pour le 9e anniversaire de Sharly… il est toujours là ce magnifique soleil.

‘’ Merci ! ’’ J’en ai vraiment de besoin.

Nous avons fait notre réunion familiale sur sa pierre tombale, j’ai allumé un numéro 9, je lui ai apporté des fleurs… Nous lui avons chanté bonne fête. J’ai remplacé les collants avec l’aide des filles… elles en mettent vraiment partout.

‘’ Je suis tellement fatiguée, ma grande… Je t’aime. Dire que tu aurais 9 ans aujourd’hui. J’aimerais tellement que tu sois là. ’’

Les filles font des câlins à la pierre tombale. Je ne sais pas si j’aime ça, mais… c’est quand même touchant.

‘’ Bon anniversaire Sharly, maman t’embrasse, Je t’aime ’’

Messages les plus consultés